Le syndrome de l’intestin irritable

Écrit par Patricia Joud – 18 avril 2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur email

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est une affection courante contre laquelle luttent de nombreuses personnes. Il est important de savoir que le SII est complétement différent d’une autre affection qui semble très similaire, la maladie inflammatoire intestinale (MII). Voici 6 stratégies simples qui peuvent vous aider avec vos problèmes gastro-intestinaux.

Souffrez-vous du syndrome de l’intestin irritable ?

La maladie inflammatoire intestinale est une maladie auto-immune qui peut avoir des conséquences très graves. Mais le syndrome de l’intestin irritable, même s’il peut causer une douleur débilitante, est un trouble intestinal fonctionnel. En d’autres termes, il n’y a pas d’état de santé particulier contribuant au problème. Il s’agit donc d’une maladie fonctionnelle.

Alors comment savoir si vous souffrez du SII ?

Souvent les signes et symptômes communs incluent :

  • Inconfort et / ou douleur abdominale
  • Colite spasmodique (contractions spasmodiques du côlon)
  • Ballonnements
  • Gaz
  • Diarrhée
  • Constipation

Comment traiter le SII sans médicament

Heureusement, il existe quelques stratégies de base simples, que vous pouvez utiliser comme alternative aux médicaments généralement prescrits, comme les antispasmodiques et les antidépresseurs. Ces médicaments peuvent aider à contrôler les symptômes, mais ne font rien pour traiter la cause sous-jacente.

Éviter toutes les sources de gluten

La première étape pour tout patient qui vient à ma clinique avec ce problème est d’établir un régime sans gluten. La plupart des gens comprennent que cela signifie éviter toutes les formes de blé, mais vous devez aussi être conscient qu’il y a beaucoup d’autres sources de gluten cachées dans votre régime alimentaire.

Le gluten est une protéine présente dans le blé, mais il est présent aussi dans d’autres céréales telles que :

  • Orge
  • Seigle
  • Avoine
  • Épeautre

En général, éviter le gluten pendant deux ou trois semaines suffit à observer une amélioration significative.

En plus du gluten, des allergies alimentaires peuvent également jouer un rôle et vous rendre sensible ; commencez un processus d’essais et d’erreurs pour déterminer si c’est votre cas.

Faites vérifier si vous avez des parasites

Une autre stratégie globale, pour vous assurer que vous ne souffrez pasd’une pathologie qui simulerait le SII : faites-vous testé  pour savoir si vous avez des parasites. Le plus souvent certains parasites, comme le giarda, sont la cause et  doivent être traités.

Parasites

Adaptez votre alimentation à votre biochimie personnelle

Naturellement, vous aurez envie de porter une attention particulière à votre alimentation. Certaines personnes doivent essayer une alimentation avec une faible teneur en glucides, riche en protéines et riche en matières grasses. Un rapport typique pour un régime du type carbo pourrait être 40 pour cent de protéines, 30 pour cent de graisses et 30 pour cent de glucides, mais les pourcentages pourraient facilement passer à 50 pour cent de graisses et 10 pour cent seulement de glucides selon les exigences génétiques individuelles.

D’autres ont des besoins inverses : un régime avec une haute teneur en glucides et faible en gras et en protéines. (Cependant, il est important de savoir qu’il y a une différence majeure entre les glucides des légumes et ceux des céréales, même si les deux sont appelés des « hydrates de carbone »). Les féculents se transforment en sucre, et c’est une chose dont personne n’a besoin en grandes quantités dans son alimentation. Le reste se situe quelque part entre les protéines et les hydrates de carbone, et nous pouvons être moins stricts quant aux rations d’hydrate de carbone, graisses et protéines.

Vous devez savoir que si vous ne suivez pas un régime qui vous est adapté, vous êtes susceptible de souffrir de problèmes de santé, et d’avoir un côlon irritable.

Augmentez les bactéries saines dans votre intestin

Il est également important que vous vous assuriez d’avoir suffisamment de bactéries saines dans votre intestin. Vous pouvez trouver des bactéries saines dans les aliments fermentés ou dans un supplément de qualité (probiotique tel que le Latero Flora).

Une fois que vous avez diminué la quantité de sucre et d’aliments transformés dans votre alimentation, vous avez créé automatiquement un milieu qui favorise la croissance des bonnes bactéries et diminue la croissance des mauvaises bactéries. Mais vous pouvez améliorer encore ce processus en consommant des aliments fermentés ou en prenant un probiotique de qualité.

Consommez des fibres

Consommez également un supplément de fibres peut être très utile pour contrôler les symptômes du SII: tels que la constipation et la diarrhée. Les fibres comme le psyllium ont tendance à être particulièrement utiles. C’est mon préféré, je l’utilise tous les jours. 

Le psyllium est une fibre adaptogène, ce qui signifie que si vous êtes constipé, il va adoucir vos selles et aider à augmenter la fréquence de vos selles, et si vous avez des selles molles et fréquentes, il aidera à la formation de selles mieux moulées et  diminuera la fréquence des mouvements intestinaux.

Si vous choisissez d’utiliser le psyllium, assurez-vous qu’il soit biologique, presque aucun produit sur le marché ne l’est, et les dommages causés par les résidus des pesticides dans la plupart des produits l’emportent largement sur les avantages que vous souhaitez obtenir de la fibre elle-même. Celui que nous vous proposons est bio !

Les graines de lin biologiques sont une autre bonne source de fibre. Vous pouvez prendre quelques cuillères à soupe de graines de lin fraîchement moulues par jour. Un autre avantage du lin est qu’il est aussi une source d’ oméga-3 d’origine végétale de haute qualité, particulièrement l’ALA, dont presque tout le monde a besoin de manière régulière.

Traiter les problèmes d’ordre émotionnel

Le dernier point, mais certainement pas le moindre, j’ai remarqué que de nombreuses personnes souffrant d’un SII avaient une composante émotionnelle non résolue qui contribuait à leur problème physique. Cela est aussi l’une des raisons pour lesquelles l’on prescrit des antidépresseurs. La méditation, la prière, les techniques psychologiques et des outils tels que la Technique de libération émotionnelle sont toutes des stratégies que vous pouvez utiliser pour résoudre efficacement vos problèmes émotionnels. 

Si vous (ou quelqu’un de votre famille) luttez contre le syndrome d’intestin irritable, suivre ces conseils peut vous aider, vous ou votre famille, à prendre votre santé en main.

Patricia Joud

Patricia Joud

Fondatrice de Santé Detox

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur email
Email

Vous aimerez peut-être aussi ...

Toxines
Alimentation / Nutrition
Patricia Joud

7 toxines qui affaiblissent l’immunité

Votre système immunitaire est le système de défense de votre corps et travaille pour repousser les bactéries, les virus, les champignons, les parasites et les toxines. Malheureusement, notre monde regorge de …

Lire Plus »

Écrit par Patricia Joud – 28 août 2020

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.