L’iode

Écrit par Patricia Joud – 14 avril 2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur email

L’iode ou Lugol iodine : Pourquoi nous en avons tous besoin 

L’iode est responsable de la production de toutes les hormones dans votre corps. Il est antibactérien, anti-parasitaire, antiviral, et il s’avère être un combattant puissant contre le cancer. Il est également essentiel dans le développement du cerveau chez les enfants et participe à la stabilisation du métabolisme (ainsi que du poids corporel). La plupart des Américains présentent des carences en iode. Pourquoi sommes-nous tous carencés en iode? Durant de nombreuses années l’iode a été ajouté au pain en quantités généreuses, et c’est ce qui a empêché la carence en iode. Chaque tranche de pain contient 150 microgrammes d’iode, ce qui constitue l’apport journalier recommandé. Il y a cinquante années, l’Américain moyen consommait environ un milligramme d’iode par jour, avec des produits de boulangerie ce qui représentait environ 75% de la totalité.

« L’iode et le brome apparaissent similaires à la glande thyroïde, et le brome se lie facilement aux récepteurs de la glande thyroïde plutôt que l’iode. Le brome, cependant, est sans valeur pour la glande thyroïde, à la différence de l‘iode, et il inhibe l’activité de l’iode dans la glande thyroïde. Le brome peut également provoquer des troubles de la pensée et de la mémoire, de la somnolence, des vertiges, et de l’irritabilité. Cette substitution du brome au détriment de l’iode a donné lieu à une carence quasi universelle de l’iode dans la population   Américaine. »

Selon le Dr. David Brownstein :

« Le brome est un élément, membre de la famille des halogénures, qui comprend le fluor, le chlore et l’iode, et sous des formes réduites, le bromure, le chlorure, le fluorure, et l’iodure. L’iode est nécessaire pour la production d’hormones thyroïdiennes. Et le chlorure, un ingrédient commun du sel, est nécessaire pour maintenir les fluides en équilibre, à l’intérieur et à l’extérieur de vos cellules. Mais les deux autres halogénures, le fluorure et le brome, sont à la fois des agents cancérigènes et n’ont aucune valeur thérapeutique (l’idée que le fluorure prévient la carie dentaire est plus du tapage publicitaire de marketing que de la science). Je recommande de les éviter tous les deux. Mais voici pourquoi le brome est particulièrement un problème aujourd’hui. Ces dernières années, la toxicité du brome a quasiment provoqué une épidémie, parce qu’il est énormément et très largement utilisé dans les aliments ainsi que dans les produits domestiques populaires. Et voici ce qu’il provoque dans votre corps : le bromure est rapidement absorbé dans le tractus intestinal, et du fait que sa taille et son poids sont très proches de l’iode, les deux se retrouvent en concurrence pour les liaisons biologiques dans le corps, en particulier dans la glande thyroïde. C’est un concept extrêmement important à comprendre. Si vous accumulez trop de brome dans votre organisme, il va évincer l’iode, lié aux récepteurs spécifiques, ce qui sera à l’origine de la libération de l’iode de votre corps. Le résultat sera une carence en iode et une affection appelée «la thyroïde bromée». Entrainant de la fatigue, des maux de tête, un supplément de poids, des dépressions, des sensations de froid, et une foule d’autres problèmes peuvent suivre. Et votre médecin ne saura pas que tout ceci est dû à une thyroïde dysfonctionnelle, qui en est vraisemblablement la cause, parce que la norme des tests de la thyroïde ne fait pas la distinction entre une bonne thyroïde iodée et une mauvaise thyroïde bromée. En d’autres termes, votre thyroïde aura une apparence normale. . . alors que son fonctionnement ne le sera pas ! »

L’iode aide le corps à éliminer les métaux lourds et les toxines (comme le plomb, l’arsenic, l’aluminium, le mercure, et les fluorures). Fait intéressant, l’eau potable fluorée épuise et réduit significativement l’absorption de l’iode. La carence en iode entraîne des cancers du sein, de la prostate, des ovaires, de l’utérus, et de la thyroïde. La carence en iode peut aussi conduire à un retard mental et à l’infertilité. Alors, comment pouvons-nous corriger une carence en iode ? Vouloir corriger une carence en iode en prenant du sel iodé n’est pas possible, car vous auriez alors besoin de 20 cuillères a café de sel iodé par jour pour obtenir des quantités suffisantes d’iode.

La doctoresse Clark comme beaucoup d’autres conseillent le Lugol qui est suffisamment dosé et qui peut être utilisé sur la peau de cette manière :

Iode liquide

Cela peut éviter les surdosages pour certains mais vous pouvez également le prendre par voie interne et comme le conseille la Dr Clark en lavement également pour tuer les bactéries pathogènes . L’iode a aussi la capacité de vous protéger de la radioactivité ce qui est intéressant dans les traitements de radiothérapie et pour tous les problèmes de thyroïde (hypo) en sous activité .

Le Dr. Abrahams estime que la bonne quantité d’iode nécessaire pour en maintenir un niveau suffisant dans l’organisme est de 13 milligrammes par jour (10 gouttes de Lugol Dr Clark). Étonnamment, c’est 100 fois plus que l’USRDA (Apport Journalier Recommandé) pour l’iode. Les femmes Japonaises (qui consomment beaucoup d’algues) ont la plus forte moyenne des apports en iode (13,8 milligrammes par jour) des femmes partout dans le monde. Elles ont également la plus faible incidence de cancer du sein dans le monde.

En plus, le Japon possède l’une des plus faibles incidences de  carence en iode, de goitres (hypertrophie de la thyroide), et d’hypothyroidie. L’Islande, un autre pays qui a un apport élevé en iode, a un faible taux de goitres et de cancer du sein.

Le poisson contient de l’iode, mais vous voudrez peut-être limiter votre consommation en raison des niveaux élevés en mercure. Toutefois, les sardines ont une durée de vie tellement courte qu’elles ne sont pas contaminées par le mercure. Ma suggestion serait d’acheter des boites de sardines nature ou à la tomate afin que vous puissiez éviter les graisses ‘trans’ dans l’huile, utilisées pour assaisonner les sardines. En outre, les algues contiennent le plus fort taux d’iode des légumes de la mer. Et rappelez-vous que le sélénium, la vitamine C, et le magnésium renforcent l’efficacité de l’iode. 

L’iode sera efficace également sur l’Helicobacter Pylori qui est en cause dans les gastrites et ulcères d’estomac .

Le lugol en lavement : 20 gouttes dans 2 litres d’eau à température du corps

Protocole pour vous recharger en iode :     

  • 10 gouttes de Lugol par jour dans un verre d’eau
  • 1 gélule de selenoexcell
  • 1 gélule de Vitamine C
  • 1 gélule de magnésium

 

Patricia Joud

Patricia Joud

Fondatrice de Santé Detox

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur email
Email

Vous aimerez peut-être aussi ...

Toxines
Alimentation / Nutrition
Patricia Joud

7 toxines qui affaiblissent l’immunité

Votre système immunitaire est le système de défense de votre corps et travaille pour repousser les bactéries, les virus, les champignons, les parasites et les toxines. Malheureusement, notre monde regorge de …

Lire Plus »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.