Vitamine B17

Écrit par Patricia Joud – 15 avril 2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur email

La vitamine B17 ou amygdaline, un terme banal, et pourtant derrière ce nom se cache des armes redoutables contre le cancer.

Cette molécule est composée des éléments suivants :

une unité de cyanure d’hydrogène, une unité de benzaldéhyde, et deux unités de glucose.

Parmi les éléments cités, deux poisons mortels qui, lorsqu’ils sont combinés deviennent une centaine de fois plus puissant qu’individuellement.

Pas de panique ! le tout est verrouillé et forme un ensemble qui ne peut être désolidarisé, à une exception près, il n’y a qu’une seule substance qui peut déverrouiller la molécule B17 et faire émaner le cyanure d’hydrogène, et le benzaldéhyde, c’est l’enzyme appelée bêta-glucosidase.

La vitamine B17 va relâcher ses poisons directement sur la cellule cancéreuse et ainsi la tuer sans créer de dommage aux cellules saines.

Voyons en détails les effets de cette vitamine sur notre organisme :

L’enzyme bêta-glucosidase est présente dans notre corps en très faible quantité, surtout localisée dans l’appareil digestif, celle-ci est par contre présente en forte quantité dans la cellule cancéreuse. L’enzyme présente dans notre cellule cancéreuse va donc permettre la libération des deux poisons contenu dans la vitamine B17, ainsi les dégâts sont ciblés.

Oui mais les cellules saines me direz-vous, la nature y a pensé avant nous, une autre enzyme rentre en action, celle-ci provient de nos cellules saines l’enzyme rhodanese, elle a la propriété de transformer le cyanide instantanément en substances dérivées qui sont en fait bénéficiaires à la santé. L’enzyme rhodanese est présente partout dans le corps au niveau cellulaire, sauf, et c’est cela qui nous intéresse, dans la cellule cancéreuse, ce qui entraine une destruction ciblée de cette dernière sans possibilités d’en réchapper.

Parlons maintenant des effets du deuxième composant de notre vitamine B17, le benzaldéhyde, lui contribuera en synergie avec le cyanure d’hydrogène à détruire les cellules cancéreuse.

Les émanations de benzaldéhyde qui auraient été mises en contact avec des cellules saines, seront oxydés et transformés en acide benzoïque et donc sans danger. Au contraire, nos cellules saines s’en nourriront. En effet une des nombreuses différences entre une cellule saine et une cellule cancéreuse est leurs façons de s’alimenter, pour la cellule saine c’est l’oxygène alors que la cellule cancéreuse, elle, se nourrit par fermentation du glucose.

Où trouver la vitamine B17 naturellement :

On la retrouve dans beaucoup de plantes, mais elle se concentre en fortes quantités dans le noyau d’abricot.

La molécule B17 se retrouve dans les aliments ayants un goût amer, c’est d’ailleurs un triste constat car l’amertume au niveau du goût intéresse peu voir pas du tout l’industrie alimentaire. Les conséquences sont graves pour notre santé avec cette absence des produits proposés sur le marché car du coup nous ne bénéficions pas de la dose de vitamine B17 quotidienne que notre corps devrait avoir.

cyanure d’hydrogène

Définition et propriétés du cyanure d’hydrogène :

  • Le cyanure d’hydrogène est les composé de l’anion CN–, formé d’un atome de carbone lié par une liaison triple à un atome d’azote.
  • Poison mortel
benzaldéhyde

Définition et propriétés du benzaldéhyde :

Le benzaldéhyde peut être oxydé en acide benzoïque C6H5-COOH dont l’odeur est désagréable. Cette réaction d’auto-oxydation survient lentement dans l’air à température ambiante, ce qui explique qu’on le conserve sous une atmosphère d’azote.

bêta-glucosidase

Définition et propriétés de l’enzyme bêta-glucosidase :

  • Qualifie une enzyme qui catalyse l’hydrolyse des galactosides. On distingue l’α- et la β-galactosidase.
  • Cette enzyme sert à hydrolyser (transformer) le lactose en glucose
cellule cancéreuse

Définition et propriétés de la cellule cancéreuse :

  • Elle possède un nombre anormal de chromosomes
  • Il peut y avoir des translocations chromosomiques
  • Il peut y avoir un remaniement chromosomique avec perte de gênes « anti-tumeurs »
  • Elle peut posséder plusieurs copies d’un même gêne
  • Elle peut présenter des erreurs dans la séquence de l’ADN. (Mutations génétiques)
  • Son noyau est chargé positivement
  • Elle s’alimente par fermentation de glucose
Patricia Joud

Patricia Joud

Fondatrice de Santé Detox

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur email
Email

Vous aimerez peut-être aussi ...

Toxines
Alimentation / Nutrition
Patricia Joud

7 toxines qui affaiblissent l’immunité

Votre système immunitaire est le système de défense de votre corps et travaille pour repousser les bactéries, les virus, les champignons, les parasites et les toxines. Malheureusement, notre monde regorge de …

Lire Plus »
Alimentation / Nutrition
Patricia Joud

8 plantes qui tuent les parasites naturellement

Les plantes sont quotidiennement soumises à la pression de divers insectes et autres formes de vie parasites. Ils se sont adaptés en produisant des composés uniques qui éloignent ces parasites …

Lire Plus »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.